Vous êtes ici

Brèves Octobre 2018

Les dernières actualités 

Quatrième accréditation EQUIS pour GEM

Grenoble Ecole de Management compte parmi les 1% d’écoles de management dans le monde à disposer des trois accréditations internationales EQUIS (European Quality Improvement System), AACSB (The Association to Advance Collegiate Schools of Business) et AMBA (The Association of MBAs).

En 2018, pour la quatrième année consécutive, l’école a obtenu le renouvellement de son accréditation EQUIS pour la durée maximale de 5 ans, via une procédure simplifiée. Le conseil d’accréditation a salué les progrès réalisés depuis sa dernière visite, il y a cinq ans :

  • la prise d’autonomie accrue de l’établissement d’enseignement supérieur par le passage de GEM en EESC.
  • le développement d’une stratégie consultative avec la mise en place de l’International Advisory Board, dans lequel des entreprises et diplômés donnent leurs avis et conseils en matière de stratégie de développement.
  • les projets autour de l'innovation et de l'entrepreneuriat.
  • l’innovation pédagogique : les espaces immersifs de GEM Labs comme le shop connecté, l’activité de serious games et l’ensemble des dispositifs d’innovation pédagogique expérimentés.
  • le réseau de campus, avec l’inauguration prochaine des bâtiments de Paris et GEM Labs sur la presqu’île de Grenoble.

GEM s’implante à Istanbul

Grenoble Ecole de Management s’allie à 41 North, un centre de formation spécialisé dans la formation continue en Turquie, et poursuit son expansion vers le Proche et le Moyen-Orient.
A partir de juin 2019, l’école dispensera son DBA et son Executive MBA au sein du quartier des affaires d’Istanbul.

L’intérêt pour les futurs étudiants est de pouvoir suivre les formations de haut niveau, types DBA et Executive MBA d’une école triple accréditée, sans quitter leur emploi.

41 North assurera la promotion des programmes et accueillera les sessions de formation dans ses locaux d’Istanbul. Le corps professoral de GEM viendra y dispenser les cours. Le premier et dernier workshop se tiendront à Grenoble, comme pour les autres programmes. Les partenaires visent un marché régional, avec des participants Turcs, mais également des pays du Moyen-Orient (Caucase, péninsule arabique).

« Istanbul occupe une position géopolitique stratégique. C’est un hub pour le Proche et le Moyen-Orient. Il y a un vrai marché Executive en pleine expansion à prendre dans cette région du globe économiquement dynamique en proposant des formations de qualité adaptées aux professionnels. Notre partenaire 41 North n’est d’ailleurs pas une université classique, mais bien une entreprise qui cible les entreprises. De plus, le concept de DBA est inexistant à l’heure actuelle en Turquie et offre donc de réelles opportunités de développement, » explique Jean-François Fiorina, directeur général adjoint de Grenoble Ecole de Management.

ID PASS remporte le premier prix EOS Global Blockchain Hackathon

Le projet ID PASS a remporté, le 10 juin 2018, le premier prix de 100 000 dollars US au EOS Global Hackathon 2018 à Hong Kong, le plus important hackathon blockchain organisé en termes de dotations totales (1,5 million de dollars). Les participants, plus de 350 répartis dans 90 équipes, ont concouru pendant 26 heures pour proposer des solutions innovantes s’appuyant sur l’infrastructure EOSIO.

ID PASS s’appuie sur le concept d’auto-souveraineté de l’identification (Self-Sovereign Identity). La technologie propose à des individus vulnérables (plus d’1 milliard de personnes dans le monde sans papier d’identité), un moyen autonome de prouver leur identité. La blockchain, alliée aux technologies biométriques, permet de fait d’authentifier de manière sûre l’identité d’une personne sans que cela repose sur une base de données centrale qui pourrait être utilisée à des fins d’oppression. Les données personnelles ne sont toutefois pas stockées sur la blockchain : elles restent en la possession de l’individu sur sa carte, et peuvent éventuellement être répertoriées par un organisme de confiance (ONG, organisme gouvernemental, etc.).

ID PASS est né au sein de Newlogic, société singapourienne, fondée par quatre français :
Jérémy Bethmont, Loïc Bistuer, Jérémi Joslin (EPITECH) et Grégoire Martel (GEM ESC 2006). L’américain Paul Wehner et le biélorusse Raman Shalupau ont rejoint l’équipe ID PASS à l’occasion du hackathon.

A noter que Raphaël Dauzat GEM ESC 2006 a rejoint l’équipe comme project manager.