Vous êtes ici

Les ruptures qui impacteront les managers de demain

Marc Halévy
Publié le
14 Juin 2018

La logique de l'économie marchande se heurte à cinq ruptures majeures – écologique, technologique, organisationnelle, économique et philosophique –, auxquelles la logique économique émergente devra répondre. Cinq concepts clés apparaissent, qui forgeront les fondements de l'économie et le management des entreprises de demain.

Entretien avec Marc Halévy, physicien, philosophe et prospectiviste, auteur de l’ouvrage Les Mensonges des Lumières. Ce dernier donnera une conférence le 29 juin prochain à Grenoble Ecole de Management, à l’occasion de 10 ans du BADGE Coach de Grenoble Ecole de Management (voir encadré), dont la vocation est de former des personnes ressources pour accompagner les individus, les équipes et les organisations dans leur évolution professionnelle.

1 - Vous pointez cinq ruptures irréversibles, qui marquent un changement profond de paradigme dans nos sociétés. Pouvez-vous les rappeler succinctement ?

Conférence de Marc Halévy
Le 29 juin, à GEM à partir de 17h30,
ouvert à tous
Inscriptions

Ces cinq ruptures irréversibles imposent un changement global de logique économique que j'exprime sous la forme de cinq passages :

  • Au niveau des projets de vie, passage des philosophies de réussite aux philosophies d'accomplissement.
  • Au niveau du modèle économique, passage d'un paradigme de productivité quantitative à un paradigme de virtuosité qualitative.
  • Au niveau des ressources naturelles, passage d'un commerce mondial entre territoires d'abondance à la guerre continentale pour des territoires pénuriques.
  • Au niveau des organisations, passage des modèles hiérarchiques pauvres aux modèles complexes réticulés.
  • Au niveau des métiers, passage des technologies mécaniques aux technologies numériques.

Ce qu'il faut bien comprendre, c'est qu'il n'y a pas d'économie sans approvisionnement suffisant en ressources et que notre monde connaît déjà une pénurie en ressources matérielles et connaîtra, du fait de l'incurie de nos systèmes éducatifs, une pénurie en ressources intellectuelles.

2 - Quels sont déjà, et devraient être demain les principales conséquences de ces ruptures majeures sur les modèles en vigueur, notamment dans les entreprises ?

Pour passer de l'ancien paradigme au nouveau, cinq mots-clés doivent être mis en œuvre partout, dans toutes les entreprises :

  • Instaurer une logique de frugalité économique qui, en tout, devra faire moins, mais mieux, et se concentrer, avant tout, sur la valeur d'utilité réelle de toutes les activités ; nous ne sommes plus riches, et les pauvres n'ont pas de temps à perdre.
  • Développer une réelle intelligence technologique afin de bien voir que la révolution numérique n'a induit aucun saut de productivité et ne contribue donc aucunement à une quelconque croissance économique globale ; l'industrie numérique est essentiellement ludique.
  • Acquérir de l'excellence collaborative afin de contrer la complexification de l'univers humain, par de la réactivité, de la souplesse, de l'agilité, de l'inventivité et de la créativité.
  • Investir beaucoup de temps et d'énergie (mais peu d'argent) dans la hausse du niveau de virtuosité collective dans l'entreprise, afin d'augmenter sa différenciation et de restaurer ses marges (moins il y a de concurrence, moins il y a de guerre des prix).
  • Donner du sens à l'entreprise, définir sa raison d'être et au service de quoi elle travaille, en déduire une éthique élitaire qui devient, à la fois, son âme et son vrai patron.

3 - Vous soulignez notamment « (…) l'émergence, silencieuse et discrète, de réseaux et de communautés de petits lémuriens rapides et agiles qui préparent, déjà, le nouveau paradigme. » Comment s’illustre cette émergence, face aux principes de management autoritaires, très hiérarchisés, en particulier en France ?

Puisqu'il n'y a jamais d'effet d'échelle sur les ressources immatérielles (intelligence, talent, compétence, connaissance, information, …) et que celles-ci sont devenues le patrimoine le plus stratégique pour chaque entreprise, la notion de taille ne joue plus beaucoup. Nous ne sommes plus dans une économie de masse et de prix bas. L'agilité l'emporte sur la puissance. Les niches l'emportent sur les marchés. La valeur d'utilité l'emporte sur le prix d'achat. La qualité l'emporte sur la quantité. L'usage l'emporte sur la propriété.
C'est ce qu'ont bien compris les petits lémuriens face aux énormes dinosaures en voie d'extinction.

4 - Quels nouveaux modèles organisationnels dans les entreprises pionnières augurent ces ruptures ?

Les pyramides hiérarchiques sont les structures, par définition, les plus pauvres en relations. Elles sont donc incapables de répondre à la sollicitation croissance du monde extérieur. La voie hiérarchique est bien trop lente et trop lourde face à la complexification du monde, au nombre croissant des acteurs et des intervenants, à la croissance inouïe de la fréquence et de l'intensité de toutes les interactions.
Face à tout cela, il est vital d'enrichir les organisations entrepreneuriales et de les faire évoluer vers des fonctionnements en réseaux collaboratifs. Le modèle du réseau sera le modèle de demain. Mais qu'est-ce qu'un réseau ? C'est un ensemble de petites unités, autonomes (mais pas indépendantes), fédérées par un projet commun très fort, et interagissant en permanence entre elles.

Le Badge Coach fête ses 10 ans à GEM

En 2008, Grenoble Ecole de Management a lancé une formation en coaching, initiée par Jocelyne Deglaine, responsable pédagogique du programme. Reconnu par la Conférence des Grandes Ecoles en tant que BADGE®, et plus récemment par la Commission nationale de la certification professionnelle, le programme a formé depuis lors plus de 150 professionnels : responsables RH, managers, formateurs, consultants, dirigeants, psychologues… Le métier de coach, tout comme la formation au coaching, continuent d’évoluer, confrontés aux transformations économiques et à la révolution digitale. Pour célébrer les 10 ans de la formation, Grenoble Ecole de Management propose une conférence animée par Marc Halévy, sur le thème «Qu'est-ce qui nous arrive ? Impact des ruptures actuelles sur le management des entreprises de demain ». La conférence sera suivie par la remise des diplômes de la dernière promotion, puis par un cocktail.

Cela pourrait vous intéresser