Vous êtes ici

Catalyser l’innovation pour les modèles de demain

Grenoble Ecole de Management étaye son offre de services corporate
Publié le
19 Novembre 2018

Dans un environnement évolutif, nourri par la révolution digitale et l’intelligence artificielle, Grenoble Ecole de Management ouvre la voie à d’autres modes collaboratifs avec les entreprises, petites et grandes, plus que jamais ancrés dans l’innovation. Regards croisés sur quelques dispositifs phares, qui étayent la nouvelle offre de services à destination des entreprises.

Révolutions technologiques, bouleversements des usages, des modèles de business, des métiers… les années 2000 ont marqué un tournant à l’échelon micro et macro-économique. Le changement sociétal, porté par le numérique et l’IA, requiert donc une offre renouvelée de l’enseignement supérieur, qui soit en adéquation avec les nouveaux enjeux des entreprises.

« Aujourd’hui, c’est un peu comme si l’on marchait pour la première fois sur la Lune ! lance Agnès Brandi, directrice des relations commerciales et entreprises, à Grenoble Ecole de Management. GEM, qui est ancré depuis 1989 dans le management technologique et de l’innovation, redevient pionnier. »

Renforcer la triangulation entreprises/enseignements/étudiants

« En 2018, GEM renforce plus que jamais la triangulation des 3 « E », à travers la mise en lien des entreprises, des enseignants-chercheurs et des étudiants, » soutient Agnès Brandi.

En témoigne le nouveau mode d’immersion des jeunes recrues du Programme Grande Ecole (690 étudiants), à la rentrée 2018/2019.
« Le premier « Défi de la rentrée » a affirmé la capacité de GEM à outiller une promotion entière avec un serious game (Tech It), afin de produire quelque 150 idées créatives dans une perspective d’innovation sociétale. Parmi celles-ci : ADAM, un bracelet connecté pour faciliter la vie des seniors ; Caréo, un réfrigérateur intelligent permettant d’équilibrer son régime alimentaire ; ou bien encore Easy Bin, une poubelle qui effectue intuitivement le tri sélectif !

Le Défi de la rentrée a donc marqué une concrétisation inédite des intéractions entre les entreprises – six entreprises étaient partie prenantes –, qui ont fourni matière à réflexion, les étudiants, force de propositions innovantes, et GEM, concepteur du jeu Tech It, dans le cadre de sa participation à l’IRT Nanoelec, en collaboration avec le CEA Leti à Grenoble.

Une expertise croisée, centrée sur les nouveaux usages

Voici 25 ans, GEM, positionnée au cœur du management technologique et de l’innovation, était précurseur. Aujourd’hui, l’école affine et affirme son ancrage technologique à destination des entreprises.

Santé et bien-être. Economie du partage. Energie et changement climatique. Entrepreneuriat. Transformation digitale. Géopolitique. Tels sont les grands domaines d’expertises, déployés par GEM. « Dans chaque domaine, une équipe d’enseignants- chercheurs croisent leurs expertises sur ces sujets, sous l’angle de la gestion et de la transformation des usages. En résulte une offre de sujets de recherche, de spécialisations des étudiants dans le cadre des formations initiales ou de Masters spécialisés (MS Energie ; MS Entrepreneuriat, MS Transformation digitale…), accompagnant les changements de modèles sociétaux. »

C’est ainsi que l’écosystème de GEM constitue une « marguerite », qui croise en synergie les expertises d’enseignements, de recherche, la formation initiale, la formation continue et le positionnement des alumnis de GEM, en France et à l’international.

Energy for Society augure les modèles innovants de la transition énergétique

En 2018, au-delà de la formation initiale et continue, et du recrutement, l’entreprise doit pouvoir nourrir d’autres possibilités de collaborations avec l’enseignement supérieur. Parmi les nouveaux modes collaboratifs, GEM va développer deux nouvelles chaires de recherche, en partenariat avec les entreprises – TPE, PME, grands comptes, et institutions publiques.

 « Réussir la transition énergétique implique de relever de nombreux défis, à la fois technologiques, sociétaux et économiques. La chaire Energy for Society de Grenoble Ecole de Management, composée d’une quinzaine de chercheurs français et internationaux, a pour objectif d’étudier les transformations actuelles de ce secteur pour permettre aux entreprises et institutions publiques d’anticiper et d’élaborer des stratégies en phase avec ces évolutions, » précise Agnès Brandi.

 « Ces évolutions dans le domaine énergétique bousculent les métiers, la relation au client, les usages, les services et les business models. La chaire Energy for Society permettra de répondre à ces différents enjeux, » explique Agnès Brandi.

Territoires en Transition : un modèle de gouvernance participative public/privé

« La chaire Territoires en Transition propose quant à elle un ancrage territorial fort, en associant des acteurs publics, des citoyens et des entreprises privées de toute taille. Son champ d’investigation portera sur les nouveaux usages du territoire, liés aux nouvelles technologies (données urbaines, plateformes de covoiturage…) et les nouveaux business models qui permettront leur mise en œuvre. Elle sera construite sur un modèle de gouvernance participative. »

Ce que viennent chercher les partenaires de l’école ? Un engagement collectif à collaborer sur des enjeux de société. Un temps d’avance sur leur business model en s’appuyant sur l’expertise de l’école. La chaire Territoires en transition devrait ainsi devenir le catalyseur de nouveaux modèles sociétaux.

Des plateformes pédagogiques immersives et expérientielles

Au-delà des chaires, GEM se positionne aujourd’hui comme un « business lab for society », un laboratoire à ciel ouvert, permettant l’expérimentation croisée entre les entreprises, les étudiants et les enseignant-chercheurs. « Nos nouveaux campus sont pensés de façon radicalement différentes pour permettre d’innover et d’expérimenter les nouvelles technologies et leurs usages au sein de plateformes pédagogiques immersives. »

Aucun doute, à GEM, la révolution de la collaboration avec les entreprises est en route !

Cela pourrait vous intéresser