Vous êtes ici

Accueillir et accompagner les étudiants réfugiés

Grâce à votre soutien, Grenoble Ecole de Management se mobile autour de l’accueil et l’accompagnement des étudiants réfugiés, en situation de grande précarité, dans leurs études afin de leur éviter une rupture académique et favoriser leur insertion professionnelle pérenne. 

Accueillir, intégrer et accompagner des étudiants réfugiés dans nos cursus fait entièrement partie de nos missions, surtout dans le contexte géopolitique que nous connaissons. Il y a plus de 1,8 million de réfugiés en Europe, dont on estime 350,000 étudiants potentiels.

GEM propose

Il y 3 ans, la Direction de GEM a décidé d’accueillir des étudiants réfugiés chaque année dans ses formations. Certains étudiants participent actuellement au Programme Grande Ecole, mènent des recherches pour obtenir un DBA ou sont inscrits Master Spécialisé. Lors du gala 2018, une première étudiante du programme a reçu son diplôme de Mastère Spécialisé Entrepreneurs.

Un engagement en collaboration avec la COMUE Grenoble

L’école s’est mobilisée et rapprochée de la COMUE (Université Grenoble Alpes) qui coordonne et oriente les candidatures.
Après une première formation – DU en Français Langue Étrangère (FLE) – dispensée sur le campus par le CUEF(Centre Universitaire d’études françaises), les étudiants réfugiés sont orientés par la COMUE dans les établissements selon leurs souhaits, leurs anciens diplômes ou niveau d’études.

Parallèlement, leur statut de réfugié est vérifié pour éviter les possibles blocages administratifs ultérieurs. D’autres questions se posent : le statut étudiant leur fait perdre, par exemple, le bénéfice du RSA ; leur manque d’équipement peut poser problème ou la perte de la copie d’un diplôme ou d’une référence professionnelle… Il faut donc faire preuve de souplesse, trouver des solutions au cas par cas, mobiliser les services de l’école qui ont été très réactifs, le CROUS pour des bourses, fournir du matériel pour bien travailler, en prêtant un PC portable pour un des étudiants, par exemple. Mais également faire passer des tests de langues équivalents au TOEIC pour éviter des frais qu’ils ne peuvent assumer ou organiser des examens exceptionnels.

Etudiants réfugiés : « Ils sont tellement motivés et source de richesse »

Accueillir mais pas assister, ils ne doivent être ni stigmatisés ni assistés, c’est dans cet état d’esprit que l’école a décidé de travailler. D’autres étudiants au sein de l’établissement peuvent aussi se retrouver dans des situations de détresse…

« Les candidats qui se sont présentés à GEM ont suivi le processus de recrutement habituel comme leurs pairs. Je les ai entendus tout comme les directeurs de programmes pour évaluer leur choix, leur motivation et leur niveau. On a, bien sûr, envie de les aider, de ne pas de les mettre en échec. Ils sont tellement motivés ! Et par leur simple présence, une source de richesse. J’aimerais en savoir plus sur leur histoire mais j’évite, par pudeur. J’essaie de faire la part des choses. Ils ne portent pas leur histoire sur leur visage » 

Financer la réussite du projet

Pour pérenniser cet accueil, GEM fait appel à la générosité des entreprises et des particuliers en :