Entreprises et économie solidaire : l’exemple de Simply Market

L’économie sociale et solidaire (ESS) n’est pas un gadget. 1/3 des étudiants du MS Entrepreneurs de Grenoble Ecole de Management se tournent vers ce secteur que soutient la Fondation Simply « Le goût du partage », créée en 2009. Son objectif : soutenir des projets de solidarité et d’insertion sociale en lien avec l’alimentation dans l’environnement des magasins. Cette dynamique de proximité impliquant concrètement les équipes permet d’impulser de nouvelles pratiques en interne.


Quel est le rôle de la Fondation Simply « Le goût du partage » ?

La Fondation a été créée en 2009 et s’inscrit dans la démarche de mécénat de Groupe Auchan, auquel appartient l’enseigne Simply Market. Notre fondation soutient des projets dans différents domaines, tous en lien avec l’alimentation : aide alimentaire, lien social, insertion par l’emploi, prévention –santé par la nutrition. Notre rôle va bien au-delà du parrainage et du soutien financier. Notre vocation est double : aider concrètement au développement de ces projets,  à l’insertion des personnes les plus démunies et impulser chez nous de nouvelles pratiques en sensibilisant nos collaborateurs. Nous créons des ponts entre les deux mondes pour mieux se connaître et se comprendre. Et tous nos projets doivent avoir un impact sur le terrain, autant pour les structures que pour nos magasins.

Justement, comment cela se traduit-il de manière concrète ?

Tous les projets encouragés par la Fondation doivent s’articuler autour de trois piliers : la proximité (en lien direct avec nos magasins), la solidarité et l’alimentation. Nous soutenons par exemple une douzaine de chantiers d’insertion par le maraîchage bio. Il ne s’agit pas seulement d’apporter une dotation financière à des associations. Ces projets trouvent une continuité aussi dans notre politique RH. Grâce au mécénat de compétences, nous accompagnons les personnes, ce qui peut aller jusqu’à l’embauche dans nos magasins. En sensibilisant nos collaborateurs à ce secteur, cela a un impact sur leurs pratiques. C’est dans cet état d’esprit que nous soutenons le club Vertu’Vin. Ce dernier regroupe des vignobles qui contribuent à l’insertion de travailleurs en situation de handicap. Nos acheteurs y ont été sensibilisés et référencent des vins issus de ces vignobles. Pour 10 000 bouteilles vendues, cela crée un emploi dans une structure. Nous avons commercialisé 30 000 bouteilles l’an dernier, ce qui a contribué à l’embauche de trois personnes. En outre, nos collaborateurs interviennent sur l’accompagnement à la commercialisation et à la logistique. Cette action est donc très concrète et surtout en lien permanent avec nos magasins.

Qu’est-ce votre engagement apporte à l’entreprise et aux collaborateurs ?

Nous souhaitons ouvrir le champ des possibles, pour tout le monde. Nous soutenons 137 projets sur environ 250 magasins impliquant 121 équipes. 14 correspondants locaux, sur la base du volontariat, accompagnent ces projets, sur leur temps de travail. Tout cela conduit à sensibiliser l’ensemble des collaborateurs à la solidarité et contribue à faire évoluer à la fois les pratiques mais aussi le regard que chacun porte sur l’autre. Lorsqu’un projet est soutenu via la Fondation – en mécénat de compétences, en don de matériels ou financièrement – les collaborateurs imaginent ensemble une manière de collaborer avec la structure. C’est très libre ! Notre gouvernance est décentralisée. Souvent, une relation durable s’instaure entre l’association et l’équipe du magasin, autour du transfert de savoir-faire : connaissance des produits alimentaires, des métiers, organisation, communication, animations, etc.

Depuis 2013, la Fondation Simply « Le goût du partage » participe au Trophée Kiwi, créé avec l’association GEM Entreprendre et l’Institut de l’Entrepreneuriat de Grenoble Ecole de Management. Pourquoi une telle initiative ?

Cela nous a permis d’élargir notre horizon. Nous avons pu avoir connaissance de projets dont nous n’aurions jamais entendu parler. Cela nous permet parallèlement de faire connaître nos actions de mécénat auprès d’étudiants qui représentent de potentiels collaborateurs, de nous ouvrir à d’autres réseaux et de donner davantage de visibilité à notre méthode fondée sur l’efficacité.

Quelles sont vos ambitions pour l’avenir ?

Le projet de la Fondation a été renouvelé en 2014 pour 5 ans, avec un budget qui est passé de 150 000 à 200 000 euros. Notre ambition est de développer un projet par magasin. Nous sommes une fondation d’entreprise à la dotation modeste mais nous sommes reconnus pour la sincérité de nos valeurs, l’efficacité de notre engagement et le dialogue que l’on tisse entre toutes les parties prenantes.