Des managers immergés au cœur d’une chaine de montage

Sortir de l'ornière des apprentissages théoriques, peu féconds, pour générer des aptitudes managériales probantes, est l'ambition de Grenoble Ecole de management. L'Ecole défend une ingénierie pédagogique novatrice, conçue sur mesure, dans une logique de coproduction avec les entreprises. Une mise en situation réelle des managers d'April, au coeur d'une chaine de montage du constructeur américain, Caterpillar.

Capitaliser sur les bonnes postures

April gère et distribue en France, et dans plus de 32 pays, des prestations d’assurance et d’assistance pour les particuliers, les professionnels et les entreprises. La société qui compte 3 800 collaborateurs a lancé, en mars dernier, une toute première session de formation avec Grenoble Ecole de management. Ses modalités ? Immerger, au sein d’une chaine de montage industrielle du groupe Caterpillar, à Grenoble, une promotion de 15 directeurs de services et de business unit.

Les participants passent ainsi d’une immersion en conditions réelles à des temps de réflexion individuelle et collective. L’initiative est ponctuée d’apports de connaissances et d’expériences partagées avec les «team members» d’April et les consultants expérimentés de GEM.

«Cette expérience collective vise à s’extraire des formations conceptuelles et théoriques, pour ancrer les bonnes postures managériales dans une réalité opérationnelle », note Véronique Galdin, directrice de l’Université April et du développement RH en France.

Donner un sens individuel à des objectifs collectifs

«Le parcours «Leadership et Management de Service» a vocation de donner des clés, et transmettre un socle commun de compétences en management, qui soit en cohérence avec les valeurs du groupe. Les objectifs sont d’une part d’entraîner les managers à prendre de la distance sur leurs pratiques, à revoir leurs attitudes et comportements managériaux, et visent d’autre part à développer la capacité à travailler en transversalité, et à faire coopérer les équipes autour de projets concrets.

Enfin, la finalité est d’encourager la transformation de soi, des équipes et de l’organisation, et de recevoir un feedback dans un environnement innovant et stimulant, au service d’une performance durable et collective», assure Véronique Galdin.

Prochaines étapes

La formation est multimodale et conçue sur mesure avec les équipes de GEM. Elle va se poursuivre avec des classes virtuelles, sur des thématiques dédiées au sens et à la confiance, des séances de coaching individuel pour travailler son plan personnel de progrès, des ateliers en équipe sur des projets concrets propre à l’entreprise, et des modules de développement personnel comme des conférences, de l’art oratoire, l’agilité comportementale sous stress, le management de l’innovation…

Ce programme est volontairement dédié à l’ensemble des managers, quel que soit leur niveau hiérarchique – dirigeants, directeurs et managers –, et prévoit une adaptation temporelle dans l’organisation des modules », souligne Véronique Galdin. «La valeur ajoutée de Grenoble Ecole de Management est bien l’intégration de solutions et d’expériences d’apprentissage novatrices, dans une logique de coproduction», conclut Gaël Fouillard.

Des modalités pédagogiques novatrices

Le parcours de formation dure de 12 à 18 mois, et illustre les tendances actuelles de la formation continue. Le principe ? Peu de salles de classe, au profit:

  • D’un travail de debriefing régulier, en face à face.
  • D’un séminaire de 2 jours sur le management sans autorité et dans la confiance partagée avec «l’equi-coaching». Objectif: amener les participants à se confronter aux principes de performance, liés à la qualité relationnelle et à la communication non verbale, grâce à l’outil miroir qu’est le cheval.
  • Du e-learning et du coaching en classes virtuelles permettant plus de souplesse dans l’organisation des managers. Il s’agit là d’un mélange de modes technologiques et pédagogiques, visant un apprentissage par l’action, par projets, via le coaching.
  • Plus en amont, un outil d’évaluation «360 C°» permet un retour d’expérience d’un N-1, des collaborateurs et des pairs du manager, et qui est reconduit en aval, en fin de parcours de formation pour mesurer les progrès réalisés.

Sur le même thème